Passer au contenu principal
Menu
À la défense des droits de la personne

Autres défenseurs et défenseuses des droits de la personne

L’objet de Parler vrai au pouvoir Canada est de faire connaitre les parcours de Canadiennes et Canadiens qui se consacrent à la défense des droits de la personne. Comme le Canada compte de nombreux citoyens et citoyennes soucieux de faire avancer les droits de la personne, nous avons voulu mettre en valeur d’autres membres de la communauté des défenseurs et défenseuses des droits de la personne. Nous espérons que vos élèves trouveront nos portraits de défenseurs et défenseuses inspirants. Qui sait s’ils ne se découvriront pas, en lisant les parcours de ces personnes, une nouvelle mission!

Chelsea Noel

Chelsea Noel travaille avec la communauté étudiante du Campus Grenfell de l’Université Memorial pour favoriser l’acceptation de la communauté allosexuelle. Élevée comme une fille sans en avoir eu le choix, Chelsea Noel se définit plutôt comme une personne trans, c’est-à-dire une personne qui n’est pas exclusivement une femme ou un homme, et préfère utiliser le pronom they (qui n’a pas d’équivalent français, puisque la troisième personne du pluriel se décline en « ils » ou « elles »). Victime de discrimination en raison de son identité, Chelsea Noel a connu des problèmes de toxicomanie et a même été victime d’une agression sexuelle pendant une période d’ébriété. C’est l’art qui a amené Chelsea Noel à la sobriété et à l’activisme. Chelsea Noel croit fermement au pouvoir de la solidarité et travaille avec la population étudiante du Campus Grenfell pour susciter une prise de conscience et donner de l’espoir, et fait passer une grande part de son activisme par l’art. En 2014, dans le cadre de sa campagne nationale Hear My Story, le Fonds Égale Canada pour les droits de la personne a reconnu l’histoire et le travail de Chelsea.

  • Diversité sexuelle et de genre